Comment rempailler une chaise

Écrit par les experts Ooreka

Il existe plusieurs techniques pour rempailler une chaise. Toutes perpétuent le geste du chaisier qui parcourait les routes de France, il n'y a pas si longtemps encore. Notre fiche pratique vous propose donc un voyage dans le temps et vous accompagne pas à pas dans la fabrication de votre matériel, la préparation de l'herbe et la réalisation d'un paillage en X, le plus simple pour débuter !

Zoom sur le matériel de rempaillage

Vous trouverez une partie du matériel nécessaire pour le rempaillage dans le commerce, mais pas tous les éléments.

Ce que vous avez déjà ou qui s'achète facilement

  • une bassine ;
  • une éponge végétale ;
  • une paire de ciseaux ;
  • un petit marteau ;
  • un cutter ;
  • un long lacet solide ;
  • des clous sans tête ;
  • une auge ou bien une jardinière ;
  • un drap ;
  • une chaise avec une assise carrée ;

Ce qu'il faut trouver dans le commerce

L'herbe de mer, elle est principalement originaire de Chine, vendue au kilo en fagot de longs brins cylindriques. Il faut environ 3 kg d'herbe pour réaliser une chaise. Elle présente l'avantage de ne pas couper les doigts et doit être préparée avant son utilisation.

Note : il existe de l'herbe de mer directement vendue en cordon ou toron, plus onéreuse que l'herbe vendue en fagot mais bien pratique puisque prête à l'emploi.

Ce qu'il faut fabriquer

  • le lissoir ;
  • le bourroir ;
  • le tourniquet ;
  • la lame de bois.

Bon à savoir : il est tout à fait possible de rempailler une chaise sans certains de ces outils mais il faut au minimum un lissoir, facile à fabriquer pour « tasser » l'herbe. Sans outils, votre rempaillage sera satisfaisant mais il ne pourra pas avoir l'aspect d'un travail « professionnel ».

1 Fabriquez votre matériel pour rempailler une chaise

Le lissoir

Il est fabriqué à partir de bois dur, de préférence en bois de fruitier.

  • À une extrémité, il est pointu pour faciliter le passage des « brins » ou torons d'herbe de mer.
  • L'autre extrémité est plus large et aplatie pour assurer le serrage au fur et à mesure du travail de la matière mais aussi pour le lissage à la fin du travail.

Le bourroir

Le bourroir peut être remplacé par une longue cuillère en bois dont on lime la partie cuillère pour la rendre plate (poignée).

Vous pouvez aussi limer et poncer la partie longue pour affiner l'extrémité.

Pour le fabriquer, il faut un fer plat de 25 cm de long sur 2 cm de large et une épaisseur de 5 mm sur laquelle on fixe une « poignée » ovale.

Remarque : fixer une poignée dans le métal est assez compliqué c'est pourquoi vous pouvez mettre sur l'extrémité un ruban de cuir (ou synthétique) qui vous permettra de l'utiliser avec plus d'aisance.

Le tourniquet

Le tourniquet est composé d'une plaque de contreplaqué épaisse plus longue et large qu'une chaise sur laquelle on fixe un pied de poteau de clôture avec quatre vis.

  • Dans ce pied, mettez un tasseau de bois aux dimensions du pied de poteau de clôture. Percez au centre du tasseau un trou pour y loger un tube de cuivre assez long, il sert d'axe pivot.
  • Ce qui maintient la chaise sur le pivot (tube de cuivre) est composé de deux planches de bois, au milieu desquelles vous percerez un trou au diamètre du tube de cuivre.
  • À l'extrémité des planches, percez deux trous puis on coupe deux tiges filetées qui s'insèrent dans les trous et qui sont maintenues par des rondelles et des écrous sur le dessous, par des rondelles et des ailettes sur le dessus.
  • Ces deux planches se positionnent entre les barreaux bas de la chaise et sont tenues en place par les écrous.

La chaise vient ensuite se poser sur le pivot.

La lame de bois

La lame de bois permet « d'ouvrir » un espace entre les torons une fois le rempaillage terminé, pour faciliter le passage de pailles dures et ainsi combler les vides sous les cordons.

  • En bois dur de préférence, c'est une lame de bois qui a 4 mm d'épaisseur, une longueur de 20 cm et une largeur de 2 cm.
  • Limez une extrémité pour l'affiner et la réduire sur sa largeur, un peu comme un cône et peut être remplacée par un plioir.

2 Préparez l'herbe de mer la veille du rempaillage

Cette opération est très importante et doit être réalisée avec soin.

Trop humide et votre paillage pourrait moisir, trop sec il ne pourrait pas se travailler dans de bonnes conditions et il sécherait durant le travail pour se détendre après montage.

  • Préparez une jardinière en plastique (ou une auge) assez longue et remplissez-là d'eau, si possible non calcaire.
  • Plongez l'herbe dans la jardinière deux à trois minutes, retournez-là pour qu'elle prenne bien l'eau.
  • Sortez l'herbe de l'eau et égouttez-là en la secouant comme un vieux panier à salade, deux à trois fois.
  • Étalez un drap sur le sol, déposez l'herbe et enroulez-la dedans. Laissez l'herbe gonfler une nuit avant utilisation. 

3 Fixez la chaise sur le tourniquet pour la rempailler

Le tourniquet est le « métier » sur lequel on pose la chaise ; elle peut ainsi tourner en fonction de l'avancée du travail, libérant les deux mains.

  • Fixez les deux planches sur le dessus et le dessous des barreaux du bas de la chaise, puis serrez les ailettes.
  • Posez la chaise fixée aux planches sur le pivot du tourniquet.
  • Placez-vous, assis, face au tourniquet qui supporte la chaise.

4 Attachez les premiers brins d'herbe à la chaise

Prenez environ 200 g d'herbe dans le paquet, remettez le reste dans le drap et refermez-le pour que l'herbe conserve son humidité.

  • Coupez quelques centimètres d'herbe sur chaque extrémité pour avoir une grosseur à peu prêt régulière sur toute la longueur du brin.
  • Entourez le haut de votre paquet avec une corde de raphia en gardant 30 cm à chaque extrémité du nœud.
  • Accrochez le paquet sur le dossier d'une chaise, à côté de vous, de manière à avoir l'épaisseur la plus importante des brins dirigées vers vous.

Réalisez l'attache des premiers brins d'herbe

Les premiers brins s'attachent sur le barreau de paille arrière. On nomme cette attache « la clé ».

  • Prenez dans votre paquet quelques brins d'herbe, quatre à cinq (pour avoir un toron d'environ 5 mm de diamètre) en fonction de leur épaisseur et de l'aspect que vous désirez donner à votre paillage (rustique, fin...).
  • Passez les brins autour du barreau arrière, du dessus vers le dessous en les laissant à plat.
  • Formez une boucle avec les brins pour les maintenir sur le barreau.
  • Faites une tresse avec les brins sur deux à trois centimètres.

Formez le premier cordon

  • Prenez votre tresse et maintenez-la fermement entre vos doigts. Avec l'autre main, tournez les brins et descendez régulièrement pour former un cordon.
  • Au fur et à mesure de la formation du toron, enchâssez de nouveaux brins d'herbe (extrémité la plus grosse) dans le cordon, sans relâcher la tension pour garder une épaisseur constante et pour l'allonger en même temps.
  • Lorsque vous avez une longueur égale à au moins deux fois celle de la chaise vous pouvez commencer à travailler.
  • Pour continuer le travail, il faudra ajouter des brins pour allonger le cordon au fur et à mesure du paillage et ce sans attendre qu'il soit trop mince.

Note : vous pouvez intégrer plusieurs brins en même temps si cela est nécessaire, l'important est de garder une épaisseur constante.

5 Effectuez le premier tour du rempaillage

On nommera chaque barreau de paille :

  • A : traverse gauche.
  • B : traverse devant vous.
  • C : traverse droite.
  • D : traverse arrière.

Commencez le rempaillage :

  • Disposez la chaise face à vous, la clé se trouve donc à gauche sur le barreau arrière (D).
  • Bloquez la chaise entre vos jambes et faites tourner le tourniquet pour toujours avoir le cordon devant vous.
  • Prenez le toron au niveau de la clé et faites-lui suivre A, passez-le sur B pour le ramener vers l'intérieur de la chaise.
  • Passez le cordon sur lui-même (au dessus) et passez par dessus A avant de le ramener sur l'intérieur de la chaise et de le passer sur C.
  • Repassez par en dessous puis sur le toron pour aller sur B, passez par dessus, ramenez sur l'intérieur et passez sur D.
  • Ramenez par en dessous, passez sur le toron pour aller sur C, passez par dessus le toron et allez sur A.
  • Ramenez le toron vers l'intérieur et sortez le cordon au niveau de la clé juste avant le premier toron pour remonter sur D (uniquement au premier tour, les tours suivants ressortent après les cordons qui longent A).
  • Faites le tour de la traverse pour ressortir par l'intérieur de la chaise et terminer le premier tour.
  • Vérifiez que les angles formés par l'herbe sont à 90°, les torons doivent être bien tendus mais ils ne doivent pas épouser les « coins » de la chaise (si ceux-ci sont arrondis).

Bon à savoir : ne tirez pas trop sur le cordon, il doit être tendu mais garder une certaine souplesse. Son épaisseur doit être régulière, qu'importe le diamètre, c'est affaire de goût tant qu'il est constant.

6 Assurez la bonne tenue du cordon dès le deuxième tour

Commencez le deuxième tour en passant à droite du premier cordon, le long du barreau de gauche (A). Donnez une torsion supplémentaire à chaque fois que vous rabattez le cordon sur un barreau et lorsque vous repassez le cordon sur lui-même, pour ce faire :

  • Tordez le cordon avec la main droite puis bloquez la torsion avec la main gauche pour éviter que la tension ne se relâche.
  • Rabattez alors le cordon sur le barreau en maintenant le cordon avec la main droite alors que la main gauche le reprend pour continuer le travail.
  • Placez le cordon pour qu'il forme un bel angle droit autour du pied (angle).
  • Faites le deuxième tour puis les tours suivants jusqu'au cinquième tour.

Astuce : pour garder la tension, fixez les torons à l'aide de clous sans tête rabattus. Vous bloquez les cordons sous le barreau de paille tous les dix tours environ. Retirez les clous une fois le rempaillage terminé.

7 Utilisez le lissoir pour resserrer les cordons

À la fin du deuxième tour et tous les tours suivants, utilisez le lissoir pour resserrer les cordons :

  • Maintenez le lissoir dans la paume de la main et, du côté plat, tassez les cordons sur les côtés et vers les pieds.
  • Vérifiez, au fur et à mesure de l'avancement, que l'angle formé par les cordons est bien à 90°, au besoin tassez plus si l'angle est supérieur à 90° ou bien ajoutez un brin d'herbe dans le cordon lors du recouvrement du barreau, si l'angle est inférieur à 90°.
  • Bloquez le toron, bien tendu, sur le barreau avant (B) à l'aide d'une pince à dessin lorsque le cinquième tour est terminé
  • Mesurez l'espace entre tous les coins extérieurs et intérieurs de l'assise, vous devez avoir des dimensions identiques ; si les dimensions ne sont pas identiques, utilisez le lissoir.

8 Remplissez l'assise de la chaise et resserrez chaque toron

  • Continuez à rempailler jusqu'à avoir un petit trou au centre de l'assise puis bloquez votre toron sur le barreau avant (B).
  • Resserrez chaque cordon avec le lissoir en partant du centre pour aller vers l'extérieur.
  • Travaillez chaque partie de l'assise et vérifiez que les angles sont droits.

9 Réalisez les derniers tours du rempaillage de la chaise

À la fin du rempaillage, il est difficile de passer les brins d'herbe au cœur de l'assise, il faut utiliser le lissoir et un lacet :

  • Enfoncez le petit côté du lissoir dans le centre de l'assise pour écarter délicatement les cordons puis retirez-le.
  • Passez le lacet plié en deux dans le trou et disposez le toron dans la boucle ainsi formée.
  • Tirez le lacet, comme une aiguille, pour faire passer le toron.
  • Travaillez ainsi jusqu'à ne plus pouvoir passer de cordon ; passez le dernier sous l'assise pour l'attacher solidement au barreau avant (B).

 

10 Garnissez d'herbe l'intérieur du rempaillage de la chaise

Pour le bourrage de l'assise il faut environ 500 g d'herbe que vous aurez préparés.

  • Retournez la chaise et posez-là sur une table, vous pouvez voir les quatre parties formant le rempaillage.
  • Introduisez cinq à six brins d'herbe sous la première couche de cordon à l'aide du bourroir.
  • Commencez par le coin de l'assise où le dernier brin s'est arrêté, comptez environ six ou sept cordons à chaque fois, placez l'herbe devant les cordons et poussez-les avec le bourroir.
  • Continuez avec le coin opposé puis les deux autres.

Par exemple : angle droit et angle gauche, angle haut et angle bas.

  • Remplissez toute l'assise, régulièrement, de l'extérieur vers le cœur et coin par coin.

Attention : soyez régulier dans le bourrage, retournez souvent la chaise pour juger du résultat. Répartissez ou ajoutez de l'herbe en fonction de l'aspect.

11 Effectuez un lissage final des cordons

Avant d'effectuer le lissage final, libérez le toron maintenu avec une pince et glissez-le avec le bourroir dans le dernier tour.

  • Humidifiez l'herbe avec une éponge humide en évitant le bois et attendez deux minutes.
  • Choisissez une partie du paillage, n'importe laquelle, il en comporte quatre bien visibles.
  • Commencez le lissage en tenant le lissoir perpendiculairement au paillage.
  • Introduisez la partie la plus large entre les cordons à partir du cœur du paillage et déplacez-le vers le barreau en exerçant une pression sur le cordon gauche.
  • Inclinez le lissoir vers la droite pour guider le cordon et le mettre en place.
  • Utilisez votre main gauche pour maintenir les torons au fur et à mesure de l'avancement du lissage.
  • Retournez le lissoir pour utiliser sa plus petite partie et remettez en place les cordons au centre de l'assise.

12 Renforcez le garnissage au niveau des barreaux de paille

Pour garantir la longévité du paillage, il faut renforcer le bourrage au niveau des barreaux de paille :

  • Choisissez des brins épais et pliez-les en deux.
  • Glissez la lame de bois au milieu d'une partie du paillage, poussez les brins jusqu'au barreau.
  • Faites l'autre moitié de la partie et coupez les brins qui dépassent.
  • Renforcez les trois autres barreaux puis faites un lissage pour remettre les cordons en place.

Après un si long travail, vous pouvez essayer votre rempaillage et savourer le plaisir d'une belle assise confortable !


 

 

Matériel nécessaire pour rempailler une chaise

Imprimer
Auge

Auge

À partir de 2 €

Bassine

Bassine

1 €

Chiffon

Chiffon

Récupération

Clous à tête d’homme

Clous à tête d’homme

10 € les 500 g

Cutter

Cutter

3 € environ

Éponge

Éponge

1 € environ

Marteau

Marteau

À partir de 4 €

Paire de ciseaux

Paire de ciseaux

À partir de 3 €



Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
PS
philippe sieffert

spécialiste du lit à eau et des matelas à eau | la maison du dos

Expert

LS
limba skamiuka

juriste d'entreprise

Expert

AL
aurore l

agent d'etat civil | mairie

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !